Un GE 44 ton en Z

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Jeu 7 Avr 2016 - 20:45

J'ai commis ce truc improbable en Z : un GE44, à peine plus gros qu'un morceau de sucre de bistrot.
Je publierai plus tard le détail de l'étude et de la réalisation (déjà publié sur un autre forum, plus généraliste)
L'engin n'est pas complètement terminé, il manque les attelages, mais ça donne déjà ça
" />
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Jeu 7 Avr 2016 - 20:48

Tout simplement hallucinant.... Une chance de le voir un jour en Z "standard" et pas en Proto 220?

Domi
avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Jeu 7 Avr 2016 - 22:41

domi a écrit:Tout simplement hallucinant.... Une chance de le voir un jour en Z "standard" et pas en Proto 220?

Domi

Sur la photo le GE44 est équipé d'un châssis en Z "standard avec des roues NWSL code64 . Ce sont les roues que NWSL préconise pour le N : l'épaisseur de la roue est un peu pus large que les roues Z de MTL mais les boudins sont plus fins et sont au profil standard Rp25
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Ven 8 Avr 2016 - 10:11

Ok, et donc un ajout intéressant à votre switcher SW1500 si un jour vous le décidez... Wink

Domi
avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 10:26

domi a écrit:Ok, et donc un ajout intéressant à votre switcher SW1500 si un jour vous le décidez... Wink

Domi

Je ne suis pas intéressé par le SW1500, trop différent de mes SW. Et puis j'en ai fait assez : SW1, SW9, NW2, SW900, TR5.
Il me semble que le SW1500 pourrait sortir un jour chez MTL ou AZL, c'est dans le domaine du possible.
Par contre, pour le GE44, je suis tranquille , c'est pas envisageable en Z par un "industriel". Mais pour faire un petit réseau type type diorama animé, c'est l'engin parfait. On n'est même pas obligé de le lier à une compagnie, il peut être simplement peint en noir ou vert "anonyme" et faire un engin privé pour une entreprise ou un chantier.
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par honga blotz le Ven 8 Avr 2016 - 11:30

Bon, c'est tout simplement magnifique ! Bravo ! I love you
J'attends avec grand intérêt le reportage photo de la conception du biniou ! Cool
avatar
honga blotz
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2460
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 44
Localisation : Banlieue parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 12:49

PREAMBULE
Dans le cadre de mon projet de (micro) réseau US en “ProtoZ”, j’ai besoin d’engins moteurs en normes de roulement “ProtoZ”. Ce réseau sera une évocation d’une des multiples petites compagnies locales de Pennsylvanie : le Bellefonte Central Railroad. Ce choix m’a été inspiré par la branche Bellefonte / State College, ma fille ayant fait 7 ans d’études à PennState (Université d'Etat de Pennsylvanie située à State-College), ce qui m’a valu de nombreux voyages dans ce coeur de la Pennsylvanie profonde.
Le BCRR n’avait, dans les années 60/70 qui seront l’époque de mon réseau, que 2 engins moteurs : un SW9 et un SW1200. J’ai le modèle SW9 dans mes fabrications : il suffira donc de lui mettre des roues ProtoZ. Mais j’aimerais aussi disposer d’un petit engin pour faire quelques manoeuvres locales. J’ai opté pour un GE44ton. Le BCRR n’en n’avait pas, mais il y en avait au PRR (Pennsylvania Railroad) sur lequel le BCRR est embranché. Avec quelques libertés sur le monde réel, on imaginera qu’un GE44 du PRR (ou du Pen Central, selon l’époque) ait fait des incursions sur mon réseau.

Le GE44 est un switcher léger construit par General Electric entre 1940 et 1956. Pesant moins de 45 ton (ton : mesure US), il pouvait être conduit par une seule personne (au dessus de 45 ton il fallait deux personnes). Il a été construit à 276 exemplaires pour les US, le Canada, Cuba, le Mexique et la France. Quelques exemplaires également pour l’US Army. La majorité était équipée de 2 moteurs V8 Caterpillar de 180 ch. C’est donc un engin léger et peu puissant, mais très robuste : il y en a encore plein en service sur des installations privées et des touristiques.

Ce point étant posé, il faudra construire le GE44 ton de toutes pièces, cet engin (tout comme les “petits” SW1, SW9, NW2, etc) n’existant pas dans les fabrications industrielles en “Z”.


Le premier travail à faire quand on construit un modèle, c’est la recherche de documentation. Avec les américains c’est très facile : on tape “GE 44 ton” dans Google et on trouve tout ce qu’il faut : historique, doc technique, diagrammes et une foultitude de photos.

Armé d’un diagramme complet (faces latérale, en bout et dessus) on peut passer à l’étape de conception et dessins. Ayant déjà conçu et construit en “Z” un assez grand nombre de “switchers”, dont le petit et très problématique SW1, j’ai une bonne expérience des problèmes et de leurs solutions.

CONCEPTION & DESSINS
Le diagramme est mis en image de fond dans Illustrator et ramené à l’échelle exacte 1/220. Toute l’étude se fera directement sur les dessins à l’échelle. Je vais montrer comment je procède, et cela fera certainement bondir les puristes de la conception sur ordinateur, qui pensent que sans conception en 3 D il n’y a point de salut !
Je fais tous mes dessins avec Illustrator10. Ce n’est pas à proprement parlé un logiciel de dessin technique, mais ça suffit largement pour faire des dessins pour la photodec. La fonction “smart guide” donne toute l’aide au dessin nécessaire, et les fichiers pdf obtenus sont parfaits (Adobe oblige). Côté matériel : un MacbookPro de 2009 / écran 15” (très loin d’un Rétina …) / disques SSD / Système “Snow Leopard” pour Illustrator10 et “El Capitan” pour l’usage courant / et surtout une souris MagicMouse (parce que dessiner avec un trackpad, bonjours !!!).

Le GE44 pose un sérieux problème, avec ses petits capots moteurs étroits qui ne vont pas faciliter l’installation d’un moteur électrique et d’une chaîne de transmission.
Première opération : trouver le moteur, les roues et la transmission. Le seul moteur disponible qui rentre dans les capots du GE44 au 1/220, c’est un moteur de 6 mm de diamètre. Heureusement il y a ça chez Nigel Lawton : un RSF 3 pôles de 6 mm x 12 mm. (NIGEL LAWTON)
Ensuite les roues : les plus approchantes que j’ai trouvé sont des roues diamètre 4,4 mm chez NWSL (roues de 28” pour le N ). Elles existent en code “64”, ce qui conviendra pour du “Z” normal, mais en ProtoZ il faudrait du code “25”, ce qui n’existe malheureusement pas. Je prendrai donc des roues en code “50” qui seront reprises au tour pour les amener au “ProtoZ”.
La conception du châssis est la même que celle que j’utilise sur mes Switchers (SW1 et consort), à savoir un châssis à deux essieux moteurs rigides (essieux 2 et 3) motorisés par vis sans fin, et une liaison moteur par poulies et courroie.
La liaison par courroie est beaucoup plus simple à mettre en oeuvre qu’un train d’engrenages : silence et souplesse / pas besoin de précision dans les entraxes. Les essieux 1 et 4 sont “cosmetic” comme disent les britishs et leurs roues non fonctionnelles.




Toujours chez Nigel Lawton on trouve un couple vsf/pignon de 10 dents qui rentre tout juste avec les roues de 4,4mm.
Il ne reste plus qu’à mettre cela en place sur le dessin d’étude, en plaçant également les traits d’axes importants (axe de symétrie, axes des essieux, axes de la transmission), ainsi que les attelages et le décodeur DCC (un "Z2" de chez Train Control System). Et voilà, le plus dur est fait, maintenant yapluquà …



Le matériau sera du maillechort (nickel-silver ), épaisseur 25/100 mm.
Par habitude de travail je dessine toujours les pièces en noir, sans trait de bordure. Les parties en demi gravure côté recto en jaune, les parties en demi gravure côté verso en rose et les pattes d’attache en rouge. Chaque “couleur” est placée sur un layer (calque) différent.

Première phase de dessin : le châssis moteur.
Vous noterez que l’axe des vsf est monté sur roulements à billes (roulements pour axe de 1mm achetés chez MIKRO ANTRIEBE) . Par rapport à la solution paliers laiton + rondelles, cela diminue nettement les frottements, les vibrations et le bruit. Et tout ce qui diminue les frottements, avec des micro moteurs peu puissants comme les RSF 6 mm, est bon à prendre.
Le châssis inclu le moteur, les attelages, les diodes LED d’éclairage et le décodeur DCC. Il se fixera par deux vis M1 sous la cabine centrale.
Les attelages sont une conception personnelle que je monte sur tous mes engins roulants en “Z”. Ils sont entièrement en métal (assemblage de photodec) et sont compatibles avec ceux des autres fabrications industrielles : attelage MTL et attelage AZL .


Les pièces du châssis : deux faces, une plaque entretoise, les cages pour roulements.



Deuxième phase : la superstructure
Elle comprend la platine avec les flans de bogies, le tablier, la cabine et les deux capots
Là encore les pièces sont dessinées directement sur le diagramme, en tenant comptent de l’incidence des traits de pliage sur les dimensions des pièces. Il y a une règle très simple à ce sujet, en fonction de l’épaisseur des tôles employées : épaisseur du trait de pliage = épaisseur de la tôle (ici 25/100) / quand on replie à 90 degré (pliage à l’équerre) la tôle repliée se place exactement au dessus du trait de pliage. Cela permet de déterminer la position à donner au trait de pliage en fonction des dimensions intérieures ou extérieures à respecter … c’est tout simple. On peut même faire les dessins de conception en “visuel”, sans prendre de mesure : il suffit de placer les pièces les unes sur les autres. Avec la position zoom maxi d’Illustrator (x 64) et la fonction “Smart guide” ça suffit largement, pas la peine de faire des calculs savants.

Première pièce : le tablier / c'est une pièce avec des pliages (traits jaunes), mais assez simple.



Ensuite la platine avec les "faux" bogies. Cette pièce sera soudée sous le tablier.
Les "faux" bogies sont faits en assemblages de photodecs ; en "Z" il serait illusoire de vouloir faire ces pièces en fonderie à la cire perdue.



On continue avec la cabine et les capots moteurs


Il faut encore ajouter quelques petites pièces : les capots de cheminées, le support de trompe, les supports de LED, les petites main-montoires, les poignées de capots, les cablots de frein, le pavillon, les attelages.
Toutes les pièces étant maintenant dessinées on passe à la mise en place sur la plaque de photodec : c’est la phase que je préfère.


Pour former les dessins finaux recto-verso il y a deux possibilités : soit travailler en jouant sur les layers (feuilles de calque) , soit un faisant une symétrie par rapport à un axe guide. Je choisi toujours cette deuxième solution, même si ce n’est pas la plus rationnelle … question d’habitude.

Les dessins sont alors finalisés en fonction de la face verso ou recto et mis dans la bonne couleur : pièces = blanc, gravure = noir.

Et voilà, yapluquà envoyer le fichier à l’entreprise de gravure par email, payer la facture et attendre le colis ...


Dernière édition par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:35, édité 2 fois
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 12:55

MARQUAGES
En attendant les pièces, voici une image des décalques des marquages des GE 44 (avec quelques éléments pour d'autres bidouillages, on en profite).


L'image des décalques est agrandie, of course, sinon à l'échelle 1/1 on ne voit rien sans une loupe. La planche de décalques doit faire environ 5 cm x 9 cm.

PHOTODECS
Les photodecs ont été sous-traitées chez EXELLA, industriel roumain réputé pour sa qualité de travail (et ses tarifs imbattables ...)...  Ca donne ça, impeccable comme toujours avec les chtis roumains.

La plaque fait 10cm x 11 cm.


Dernière édition par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:36, édité 1 fois
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par manuf71 le Ven 8 Avr 2016 - 12:59

Magnifique ce GE 44 ! Shocked

_________________
geek  "J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence."
Anatole France
avatar
manuf71
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 4907
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 45
Localisation : Valais, Suisse

Voir le profil de l'utilisateur http://le-z-forum.forumactif.com/t390-et-un-fou-du-z-de-plus#452

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 13:17

MONTAGE
En premier lieu, je dégrappe toutes les pièces (sauf les très petites comme les essuie-glaces et les loquets de portes), je lime les bavures de pattes d'attache, et je range dans des petites boîtes plastique (boîtes de chocolats Mont Chéri et boîtes d'oeuf Kinder) et classant par sous-ensembles : tablier + cabine / faux châssis avec faux bogies / châssis / attelages.

Je commence par le tablier : opérations de pliages avec l'outil quivabien


Puis je soude les deux faces latérales sur le tablier : soudure liquide et SRE
Le sucre nous rappelle l'échelle ...


Ensuite je monte les deux faces de cabine : c'est soudé par l'intérieur, au fer à souder (ANTEX XS25 avec une "grosse" panne biseautée de 3 mm) / soudure étain plomb en fil fin avec beaucoup de flux.


On passe au pavillon, qui a été légèrement arrondi sur un tube


Maintenant il faut arrondir les angles, d'abord à la lime moyenne, puis douce et enfin finition par polissage au feutre + pâte à polir à la miniperceuse.
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 13:20

Passons aux choses sérieuses !
Les essuies glaces




Mise en place : je trempe la "queue" dans la soudure liquide, j'enserre la queue dans le trou tout en maintenant l'essuie-glace avec une fine pince Brussel et j'applique la panne de la SRE . Un coup de pédale, 5 secondes et c'est soudé.




On fait la même chose pour les deux loquets de portes de coffre / Les loquets font 1 mm de longueur avec une queue de 2 mm


Dernière édition par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:37, édité 1 fois
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 13:23

Un peu plus stressant : les deux escaliers devant les portes de cabine (un par face)
L'escalier est en deux pièces (escalier à 2 marches), histoire de bien nous pourrir la vie.




Et bien la partie "tablier / cabine" touche à sa fin.
On attaque maintenant les "Pilots" (l'équivalent de nos traverses de tamponnement ... sauf qu'il n'y a pas de tampons)
J'enduis de soudure liquide au dos (même si la pièce a déjà été étamée). Je mets en place en alignant bien les perçages et je soude à la SRE : un premier "pointage" rapide sur un bout / je vérifie que l'alignement n'a pas bougé / puis je termine la soudure de l'ensemble



Il ne reste plus qu'à terminer l'équipement des Pilots : poignées de maintien, commande de déverrouillage de l'attelage (fil de bronze 2/10), demi accouplement, etc


Dernière édition par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:38, édité 1 fois
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Ven 8 Avr 2016 - 14:03

Pennsy a écrit:
domi a écrit:Ok, et donc un ajout intéressant à votre switcher SW1500 si un jour vous le décidez... Wink

Domi

Je ne suis pas intéressé par le SW1500, trop différent de mes SW. Et puis j'en ai fait assez : SW1, SW9, NW2, SW900, TR5.
Il me semble que le SW1500 pourrait sortir un jour chez MTL ou AZL, c'est dans le domaine du possible.
Par contre, pour le GE44, je suis tranquille , c'est pas envisageable en Z par un "industriel". Mais pour faire un petit réseau type type diorama animé, c'est l'engin parfait. On n'est même pas obligé de le lier à une compagnie, il peut être simplement peint en noir ou vert "anonyme" et faire un engin privé pour une entreprise ou un chantier.

Oups, m'étas trompu. Désolé. Wink J'avoue que je continue de me mélanger un peu les pinceaux avec les switchers, ces humbles, modestes et néanmoins indispensables auxiliaires du chemin de fer... Smile

Domi

avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Ven 8 Avr 2016 - 14:10

Quant à ce GE 44-Tonner, nul doute qu'il trouverait preneur si jamais vous le proposiez en kit dans le futur. Wink

Concernant ceux qui ont roulé en Europe / France, il faut bien garder à l'esprit que par rapport au modèle standard des réseaux US, leur cabine a été rabaissée pour être compatible avec l'étriqué gabarit UIC.

Domi
avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Ven 8 Avr 2016 - 14:14

Et dernier point, le mot "ton" en anglo/américain signifie 2000 livres, soit 900 kg.

Le 44-Tonner pèse donc ~ 40 tonnes dans la vraie vie.

Domi
avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 14:52

domi a écrit:Quant à ce GE 44-Tonner, nul doute qu'il trouverait preneur si jamais vous le proposiez en kit dans le futur. Wink

Domi
Aucune chance de le voir en kit de ma part. Il faudrait une conception différente. Ca n'a pas l'air comme ça avec les photos que je poste, mais ce n'est quand même pas à la portée du premier modéliste venu. Il faudrait beaucoup simplifier, un peu comme l'avait fait Zteck avec son transkit de SW1 sur base de châssis de 030 Marklin.
En tout monté, regardez sur eBay, j'y mets une machine de temps à autre.
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 14:58

Les Faux Bogies
Je commence par souder les différentes couches constituant les flans de bogie / SRE + soudure liquide, en procédant pièce par pièce, chaque pièce de l'empilage étant soudée l'une après l'autre.



Puis je replie les 4 flans de bogies et je fais un "gros" congé de soudure (étain/plomb) pour solidifier les pliages
Enfin je soude (SRE) la platine des faux bogies sous le plancher, en alignant bien les deux trous centraux.

Pour terminer je passe un coup de taraud M1 dans les deux trous. C'est là que sera fixé plus tard le châssis moteur avec deux vis M1x4



Dernières pièces de la caisse : les deux capots moteur.
Une petite difficulté : le pliage en "U".
Il n'était pas possible de marquer le pliage (en arrondi) par une demi-gravure au dos pour des raisons dimensionnelles : en Z les dimensions sont parfois un problème insoluble. J'ai donc dessiné des gabarits de pliage pour bien repérer la ligne de pliage.
Première opération : les capots sont "recuits" / chauffage au rouge à la flamme et on laisse refroidir doucement.
Deuxième opération : on soude les gabarits en bonne place.
Troisième opération : on place le capot dans l'outil à plier (voir plus haut) et on plie un côté, puis l'autre.




Suite du programme de réjouissances : les deux pièces de la face avant sont soudées l'une sur l'autre puis mises en place avec soudure étain/plomb par l'intérieur. Je fais les arrondis à la lime puis polissage au feutre.
Ensuite le phare est mis en place (tube laiton de 2mm)
La grille longue est soudée sur le dessus (SRE) de même que les loquets de portes. Pour info un loquet fait 1 mm de long avec une queue à l'équerre de 2 mm.
Une fois terminé le capot est mis en place est soudé par l'intérieur (4 points de soudure au bismuth) et le deux bras supports de main-montires sont soudés sur l'avant (SRE)


Dernière édition par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:40, édité 1 fois
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 15:13

La structure est maintenant terminée. Présentée sur un morceau de voie (ProtoZ, of course), même sans les roues, ça commence à ressembler à un GE44ton.






LE CHASSIS
C'est la partie la plus simple du modèle : deux faces parallèles occupant toute la longueur du véhicule et une entretoise pliée en "U" supportant les roulements de l'axe de transmission.
La flèche rouge montre une des cages de roulement.

Le châssis complètement assemblé






PEINTURE ET DECORATION
Après en nettoyage au bac à ultrasons pour éliminer les restes de soudure liquide, flux et poussières de limage la superstructure et le châssis sont trempés et brossés dans une solution acide (mélange de P505 Railcolor + quelques goûtes de brunisseur à froid + 50 % d'eau) / Rinçage à l'eau claire et séchage au four (50°C / 30 mn)




Le primer phosphatant cellulosique (Railcolor) est appliqué sur les surfaces encore tièdes en sortie du four. Puis séchage au four (50°C / 30 mn)




Le primer étant bien sec, je passe un voile de vernis brillant (Vernis cellulosique RailColor très dilué) pour avoir une surface bien nette pour appliquer les peintures. J'ai noté que les acryl à l'eau se tendent mieux sur une surface vernie plutôt que directement sur le primer).

Première peinture : Union Pacific Yellow (peinture à l'eau Polly Scale de chez Testor)



Après séchage j'applique un voile de vernis brillant pour solidifier la surface de peinture. Puis viens la longue et pénible opération de masquage (Tamya Masking Tape)



Deuxième peinture : gris Union Pacific Grey (peinture à l'eau Polly Scale de chez Testor). Les essuie-glace sont peint en "aluminium" au pinceau. Quand c'est bien sec je refais un voile de vernis brillant (sur le gris), puis j'enlève les masquages / opération tout aussi pénible que leur pose.



Pose des marquages : Les décalques à l'eau sont posées avec de l'alcool isopropyl en guise de ramolisseur. Les petites bandes rouges entre les fenêtres ont été faites au pinceau fin à l'encre rouge opaque.



Maintenant on laisse bien sécher avant de vernir l'ensemble pour assurer la pose (vernis brillant) puis pour faire la finition (vernis satin) / Toujours avec le vernis cellulosique RailColor


Pose des vitrages (film de vieux typons offset frottés à la gomme abrasive pour faire opaque).
Deux petits bouts de rond de plastique transparent dans les phares (conduit de lumière) et lest collé sous le toit de la cabine.
Cette machine va sérieusement manquer de lest en version DCC . En version DC l'emplacement du décodeur sera rempli de feuilles de plomb (plomb en feuille fine vendu chez l'OCTANT).
J'ai posé la machine sur un premier châssis monté en roues "normales" pour tester. Il manque encore les attelages.




Même s'il n'est pas encore opérationnel on peut déjà "jouer" en statique avec le GE44. Le Box Car de 40' est un modèle MTL, vendu patiné : une petite photo pour ceux qui doutent du "réalisme" de l'échelle Z.


Dernière édition par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:41, édité 2 fois
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Bourrac le Ven 8 Avr 2016 - 18:45

Shocked Sacré beau travail ! cheers
avatar
Bourrac
pilote de TGV

Messages : 5894
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 43
Localisation : Ici

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par p8kpev le Ven 8 Avr 2016 - 22:17

Pennsy, je suis bluffé... Shocked Shocked Shocked drunken

Je suis impressionné par ce travail alliant technique (digitale de surcroît) et précision "modélistique" utilisant du métal pour un modèle de la taille d'un petit sucre... Sans parler de la grande beauté du résultat. Vraiment, bravo.
avatar
p8kpev
mécanicien loco diesel
mécanicien loco diesel

Messages : 1736
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 48
Localisation : Saint-Gilles-lez-Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par 10101 le Ven 8 Avr 2016 - 22:37

Je suis sur le c... Shocked
Bravo cheers
avatar
10101
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2083
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 49
Localisation : Genève, Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par honga blotz le Ven 8 Avr 2016 - 22:41

Pfiouuuuuuuu.... Rendez-moi ma mâchoire ! affraid  I love you

Je reste sans voix. Et je n'ai pas tout lu "à fond", je vais me réserver un moment pour faire ça "dans les règles". Le soin que tu as apporté à ton post mérite au moins ça ! Merci !!
avatar
honga blotz
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2460
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 44
Localisation : Banlieue parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Ven 8 Avr 2016 - 23:28

p8kpev a écrit:Pennsy, je suis bluffé... Shocked Shocked Shocked drunken

Je suis impressionné par ce travail alliant technique (digitale de surcroît) et précision "modélistique" utilisant du métal pour un modèle de la taille d'un petit sucre... Sans parler de la grande beauté du résultat. Vraiment, bravo.

Faut pas être "bluffé : ça fait quand même des années que je fais des modèles en Z (70 unités de switchers sorties à ce jour, voir ici Mes pages web), et certains bien plus complexes que ce petit GE44. Les TR5 Union Pacific, par exemple, ça c'est pas de la tarte !
Pour une fois j'ai voulu montrer tous les dessous "secrets" de la conception et de la fabrication de mes modèles. La technique employée a été la même pour les switchers SW ou les cabooses. L'avantage de construire en Z (en photodec) , c'est qu'il y a peu de pièces, donc ça se monte très vite. Il y a peu de surfaces à peindre, donc ça se décore rapidement. Là j'ai pris beaucoup de temps parce que d'une part c'était un prototype d'un nouveau modèle, et d'autre part parce que j'ai pris des photos étape par étape ... et ça prend un temps fou !

Il reste encore à finir le montage du châssis, les attelages (maison) et à faire rouler tout ça. Ce week end si tout va bien.
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par 10101 le Ven 8 Avr 2016 - 23:34

Il n'en demeure pas moins que c'est impressionnant.
Enfin, pour nous qui ne maîtrisons pas ton talent, si, si !
J'ai un projet en Zm, faudra un jour que je t'en cause...
avatar
10101
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2083
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 49
Localisation : Genève, Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Sam 9 Avr 2016 - 8:36

On attend les vidéos des premières manœuvres avec impatience. Very Happy

Domi
avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par p8kpev le Sam 9 Avr 2016 - 9:09

En tout cas, merci pour ton reportage, Pennsy, il est super intéressant!
avatar
p8kpev
mécanicien loco diesel
mécanicien loco diesel

Messages : 1736
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 48
Localisation : Saint-Gilles-lez-Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Sam 9 Avr 2016 - 11:35

domi a écrit:On attend les vidéos des premières manœuvres avec impatience. Very Happy

Domi
On verra ça dans quelques jours. Mais ça ne sera que sur mon circuit de test (un ovale en voie MTL) sans décor. Pour de vraies manoeuvres sur un "vrai" réseau, du décor et du son, il faudra attendre au moins jusqu'à la fin de l'année, voir plus ... avec ma fille qui vient d'acheter sa première maison, en Floride, je risque d'être "commissionné" à long terme pour aller faire des travaux de décoration intérieure.
En attendant j'ai toujours cette vieille vidéo d'un SW1 / l'APN n'était pas top, mais ça donne quand même une idée de ce qu'on peut faire en Z.
Les attelages étaient des MTL, ce qui engendre des effets de ressort très disgracieux. Aujourd'hui je monte mes propres attelages qui n'ont pas de ressort. SW1 en DCC
avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par domi le Sam 9 Avr 2016 - 13:29

(Quand vous irez en Floride, ne manquez pas d'aller voir le réseau sucrier de l'US Sugar Company à Clewiston, à côté du Lac Okeechobee, à 90' de route de Miami downtown, il y a sur ce réseau une très intéressante activité façon "shortline". Wink )

En regardant vos rails en code 25, je crois m'apercevoir que le profilé est complet? C'est une bonne surprise, je croyais qu'il n'existait pas de "vrai" rail en dessous du code 40... Smile

Domi
avatar
domi
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2833
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 53
Localisation : Ile de France, Morvan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par 10101 le Sam 9 Avr 2016 - 14:45

Ben moi j'ai vu de la voie Märklin, non ?

Chez FT, je trouve que le code 25 a un profilé correct.
T'es en 40 ou en 25 ? Tu n'es pas satisfait ?
avatar
10101
chauffeur grande ligne
chauffeur grande ligne

Messages : 2083
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 49
Localisation : Genève, Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Pennsy le Sam 9 Avr 2016 - 14:47

domi a écrit:(Quand vous irez en Floride, ne manquez pas d'aller voir le réseau sucrier de l'US Sugar Company à Clewiston, à côté du Lac Okeechobee, à 90' de route de Miami downtown, il y a sur ce réseau une très intéressante activité façon "shortline". Wink )

En regardant vos rails en code 25, je crois m'apercevoir que le profilé est complet? C'est une bonne surprise, je croyais qu'il n'existait pas de "vrai" rail en dessous du code 40... Smile

Domi
Le problème c'est que dans la famille, les trains, ils saturent un peu ... En Pennsylvanie, la gare de Bellefonte était à 15 mn de State College, et puis il y avait des maisons anciennes à voir, donc j'ai pu "négocier" une visite, mais en Floride ça sera plus dur : ma fille habite à Gainesville, c'est pas la porte à côté.

Vous avez raison, il n'y a pas de profilé inférieur au code 40. Le rail code 25 n'est pas du vrai rail : c'est une réalisation personnelle faite en assemblage de photodec : une pièce représente la semelle du rail (avec les selles au niveau de chaque traverse) et une bande de 7/10 mm de hauteur représente le corps du rail / la bande est soudée sur la tranche dans une rainure gravée dans le patin du rail.
Voir la planche de photodec pour 2 aiguillages et quelques longueurs de rails

avatar
Pennsy
tortillard toutes gares
tortillard toutes gares

Messages : 298
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 69
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.huet-trains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un GE 44 ton en Z

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum